Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Salut à Toi

Salut TOI!!
Voici le blog de mes voyages, mes passions, ce que j'aime, bref ma vie en générale, le tout 100% Bio, avec de vraix morceaux de photographie à l'intérieur. Comme il y a beaucoup de travail, je ne suis toujours pas à jour, alors n'hésite pas à te balader pour découvrir de nouveaux articles.  J'éspère que tu apprecie tout le travail que ça me demande car c'est pour TOI que je le fais. Et surtout n'hésite pas à me laisser tes impressions...
A bientot

 

Tu Cherches Quoi

free counters

Archives

Texte Libre

25 décembre 2006 1 25 /12 /décembre /2006 23:41
Généralement, je passe Noël en famille en Italie à Sala et comme j'ai de nombreux cousin on a eu droit à la venue du Père Noël .

Arriv--e.jpg
Avec son traineau

Le-traineau.jpg
Avec la distribution de cadeau pour la joie des plus petits

Pour-la-joie-des-plus-petits.jpg
Ouin-ouin.jpg
Et des plus grand

Et-des-plus-grand.jpg
Et-des-plus-grand-2.jpg
Avec le père Noël

Avec-le-p--re-No--l.jpg
Et il y a ceux qui n'ont pas été sage....

Et-ceux-qui-n-ont-pas---t---sage.jpg





Repost 0
Published by Ami - dans Italia
commenter cet article
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 19:11
Apres un suspense insoutenable (puisque l'on savait qu'il était le lauréat 2006 depuis trois semaine), c'est Fabio Cannavaro qui a eu le ballon d'or.

www.gazzetta.it

La remise du trophé sur Canal plus, et c'est Monica qui s'y colle:

(Ansa - Sky Tg24)
(Ansa - Sky Tg24)

Pour répondre à Etienne, oui ça mérite un débat puisque en France ça fait un scandale. Mais quel scandale?
- Il a gagné le championnat 2006 avec la Juventus sur le terrain, championnat qui a été retiré par les tribunaux à cause d'un dirigeant accusé d'avoir désigné des arbitres. L'affaire est sorti du sac car le nouveau président de la F.I.G.C.(la fédération italienne de football),est un ancien dirigeant de Telecom Italia (le France Telecom italien) et un grand ami de Moratti (le président de l'Inter de Milan); quand la politique interfère avec le sport....
En france, on est des grands donneurs de leçons, mais on oublie que Michel Vautrot a demissionné il ya peu de temps dégouté par le scandale des arbitres français. C'est typiquement français de tout passer sous silence, en Italie quand on arrete un mafieux on en parle, or en France l'économie souterraine prospère et le plus grand mafieux est carrement a la tête de l'Etat.
- Il est champion du monde avec l'Italie (j'en remet une couche), avec 7 matchs d'un trés haut niveau, extraordinaire de régularité, il a redonné toute ses  lettres de noblesses au métier de defenseur (c'est le premier vrai défenseur a recevoir cette distinction). Efficace, techniquement irréprochable, 31 tackles pas un seul carton jaune, du grand art. Il a fait une coupe du monde parfaite. J'ai entendu un peu partout en France, qu'il n'a gagné que la coupe du monde. Excusez du peu,  c'est  un  evenement qui n'a lieu que  tout les quatre  ans,  c'est le plus  prestigieux des trophés, le  rêve de tout footballeur, et maintenant que l'Italie est chapionne du monde,  ça ne vaut plus rien !!! Ah la France et son chauvinisme aveuglant....
Voilà ce que j'en pense, pour moi il n'y avait pas photos comme pour tous le monde, d'ailleurs le score est sans appel, même le journaliste français qui participait au vote l'a mis en tête de  son classement .....
J'attend vos réactions.
Repost 0
Published by Ami - dans amiworld
commenter cet article
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 14:29
Soirée poésie, tout en finesse pour ce samedi soir où l'on fête l'anniversaire de Gros et de Kikinou, mes potes de la Socamil, tu t'en doute déjà ça va être débile. D'ailleurs, hier soir il y avait un apéro aprés le boulot, et j'y ai vécu un des plus grands moments depuis que j'y suis. Ca a commencé tranquille, jusqu'à ce que "dépréssif" (je lui consacrerai un article) nous fasses un "one man show": un truc énorme, j'en dit pas plus car on recommence la semaine prochaine et cette fois, il y aura Maël avec l'appareil photos.

A 9 heures, Kikinou m'appelle pour qu'on se depêche (moi je suis pret mais il faut attendre Maël et Micka, le tiercé dans le désordre en ce qui concerne les retards), il est déjà sec: ça s'annonce bien.
Une fois arrivé on lance l'Opération productivité, pour rattrapper le retard, aprés quelques verres on attaque la téquila, qui va pas faire long feu.


Ensuite, on a attaqué le champagne

La soirée peut commencer, on attaque la partie intelectuelle de la soirée. Un petit tour au toilette, pour verifier si kiki n'est pas avec Raoul.


Comment ils sont sec:


Ce sera pour plus tard, enfin celui c'est le troisième:


Un peu plus tard, on a resorti le Rhum piment de P4, qu'on sort pour les grandes occasions et comme un débile j'y suis retourné (une double ration en plus).  Avec l'age il a pris encore plus de corp, corrosif comme du javel, tu sens plus rien, si t'as mal au dent c'est une solution.
Enfin le moment clou de la soirée, Maël qui veut s'amuser avec Nico, une vrai campagne anti-alcool, où l'on peut vérifier toute la débilité de l'être humain.
D'un coté Maël:1m60 (ça c'est cadeau!!!) 68 kilos, avec Jordan la personne la plus mure et responsable de la soirée:


De l'autre, Nico: 1m85  95 kilos, personellement je l'aurai pas fait:


Premier round d'observation et de mise en bouche
Repost 0
Published by Ami - dans amiworld
commenter cet article
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:55
Le gars  qui a du bol !!  Il suffit qu'on aille à Monaco pour tomber sur le jour où il se passe un truc.  Et cette fois, c'est la fete nationale, donc gros bordel partout !!! Comme je ne connais rien du protocole , j'ai juste suivi la foule pour voir  où  est  l'animation et je suis arrivé à me faufiler toujours au premier plan, et tout ça rien que pour toi. Ca commence avec  un défilé de troupe  qui viennent d'un peu partout

D--fil---1.jpg
D--fil---2.jpg
Ca continue au palais de justice

Palais-de-justice-copie-1.jpg
Avec un gros mouvement de troupe

undefined
undefined
undefined
Qui escortent des especes de juges jusqu'à la cathédrale

undefined
undefined
Cath--drale.jpg
Où le défilé continue avec les religieux

Les-culs-b--ni.jpg
Escorte-jusqu----la-cath--drale.jpg
Et pour finir la voiture princière, avec les derniers invités: la famille royale

Voiture-princi--re.jpg
Une fois la cérémonie terminée, ils sont sortis de l'église

Albert-4.jpg
Albert-6.jpg
La-famille-au-complet.jpg
Et ensuite, on suit à nouveau la foule vers le palais royal

CRS-Monaco.jpg
D--fil---devant-le-palais.jpg
Pour une dernière appirition sur le balcon

Au-balcon.jpg

Repost 0
Published by Ami - dans Voyage
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 19:15

Comme mon oncle et ma tante voulait faire un petit tour à Monaco...

Et Monaco c'est ça: le rocher avec ses immeubles, ses bateaux, ses vieux, bref ça sent l'argent...  

Tant qu'à etre à Monaco l'objèctif principal serait de reperer les differentes parties du circuit. Merci aux nombreuses heures passées sur les jeux de F1 avec Micka, car la tache est simplifié. A gauche, le casino:

Ensuite on voit pas grand chose jusqu'à la sortie du tunnel sur la droite:

Ensuite la ligne droite sur la piscine

Et la rascasse avec les stands

 undefined

Voilà pour le circuit, la prochaine fois je ferais tout le circuit à pieds. En bonus, le stade Louis II, avec tous ses abonnés (les sièges jaunes) qui sont encore dans le stade

Malgré le peu de place, presque tous le monde a son jardin

jardin-suspendue-2.jpg
et il y a surtout la mer

Vue-sur-la-mer.jpg
avec son eau turquoise

Eau-turquoise.jpg
Sinon Monaco, c'est aussi une famille princière qui vit dans un palais (mais j'en parle dans l'article suivant)

Repost 0
Published by Ami - dans Voyage
commenter cet article
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 17:41

Avec un titre aussi évocateur, pas de surprise: Le week-end va etre chaud. Je finis l'école vendredi à 3h du mat' , il faut rentrer dormir un peu, se taper 555 bornes jusqu'à cannes feter deux anniverssaires (car ma soeur et mon père ont eu la bonne idée d'etre né en novembre le 14 et le 18, sans compter ma mère le 28), et rentrer car lundi matin y a fac à 10 h (histoire de l'art japonais avec Brigit: que du bonheur!!!) et école le soir. Ca va etre chaud....

On va commencé par l'anniverssaire d'Elsa, qui fait 18 ans (et ça fait mal, de voir sa petite soeur grandir), et comme je lui ai SMSsé, ca y est elle m'a rattrappé: desormais elle est plus grande que moi! Pour la peine, mon oncle et ma tante sont venus d'Italie, ils ont emmenés un gateau fait par Zia Filomena. 

Avant de souffler les bougies

Et les photos de famille: avec mes parents

Tous les deux

Tous ensemble

Tchin tchin

Repost 0
Published by Ami - dans amiworld
commenter cet article
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 21:10
Lundi 30 Octobre 2006, Zénith de Toulouse.
A peine rentré du Japon,  le concert de Muse  m'attendait.  La dernière fois, pour l'Absolution Tour (encore un grand moment), on en avait eu pour notre argent avec plein de bonnes chansons mais une petite deception puisqu'il n'y avait ni showbizz, space dementia et megalomania. On prend les même et on recommence.


Je suis content puisque je partage ce moment (en plus du retour du Japon) avec les personnes a qui je tient le plus...
J'avais reussi a prendre des photos (d'ailleurs elles tournent sur E-mule), cette fois-ci on a des vidéos en plus (merci Maël), tout ça rien que pour Toi. T'est pret, on y vas:
La grande nouveauté c'est cette espece de cage octogonale où est enfermé le batteur.


Voici quelques scenes:



Avec plein de couleurs et des écrans géants


Une espèce de télé


Scene étoilé pour Mathew Belamy qui est passé au piano avec zoom sur le clavier,  retransmis sur écran géant.


Le Zénith était plein


On a fait un petit tour tout devant, et bien entendu, tout devant le spectacle prend une autre dimension.


On nous a ressorti les gros ballons comme il y a deux ans


 C'était de la folie, on est ressorti en transe


Ils ont fini avec  Knights of  Cydonia,  c'était monstrueux,  avec les mots qui apparaissait sur l'écran géant et à la fin, la cage qui se referme avec fracas, terrible!!!
Et voilà, c'était énorme dés que j'ai fini d'uploader les vidéos je les mettrai afin que tu te rendes mieux comte de la folie que c'était. Et voilà le travail:


Supermassive blackhole

Sunburn

Plug in baby

Muscle museum


Un petit regret: encore une fois, pas de showbizz, mégalomania, space dementia, absolution, micro cuts bref beaucoup de chanson du dernier album qui finalement avec le temps et l'écoute s'améliore.
Repost 0
Published by Ami - dans Musique
commenter cet article
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 05:34
Hier soir, j'ai reçu un mail d'Eric (le quatrième larron de la bande , le seul qui n'est pas venu me voir en Allemagne) intitulé ainsi: "toi même le Ricard". Quel con! Et le reste  était tout  aussi bon, il m'a régalé... Ca m'a rappelé qu'il y a plein de références de ce genre (tout comme les personnages, mais ça c'est fait) que j'utilise tout au long de mon blog, et comme mon blog a dépassé le cadre de la sphère privée (3615 je me prend pour une star, ça y est je m'y crois!), tout le monde ne peut pas comprendre.
En gros, ça vient de ce que j'aime au niveau musical (beaucoup de Stupéflip) et surtout humoristique. Niveau humour, outre le plus grand: Coluche, j'aime beaucoup Chevalier Laspalès, à qui j'emprunte beaucoup (temple hindous...), J-M Bigard et j'en passe, à toi de les retrouver...
Sinon, désolé je passe du phoque à l'âne, j'ai eu droit à un nouveau tremblement de terre il y a quelques jours, c'était pas du lourd mais ça fait toujours plaisir.
J'ai cru que j'aurai la poisse comme d'hab,car au mois d'Aout, il a attendu le jour où j'étais à Nagano, quand je suis rentré les filles m'ont dit:
"T'étais où pendant le tremblement de terre?"
"Quoi! y a eu un tremblement de terre?": j'étais trop vert.
Au moins ça c'est fait !  Car, lors du dernier voyage ici que dalle; je vais en Chine durant le SRAS, que nini; je vais à Londre durant la grande canicule de 2003 où j'éspère trouvé un peu de flotte, et pas un seul jour de pluie en 10 jours!!! Une honte et pourtant c'est Londre, j'ai même eu droit au record de chaleur du siècle avec 36°, je te jure;  l'hiver  dernier je vais en Russie, un petit  -15° maximum,  une fois parti la semaine suivante ils ont eu droit  à  du -36°,  si  ça c'est  pas un scandale !!!!
C'était pas gigantesque, mais bien quand même, j'espère avoir mieux la prochaine fois.
Sinon, j'ai failli oublié, il a fini son mail avec une petite dédicace pour Dani... j'ai failli me pisser  dessus. Car l'ami Pedrosa (j'amerais pas faire son boulot) a envoyé l'autre imposture de Nick Hayden au tapis lors du dernier Grand Prix Moto, bien fait... Donc Valentino Rossi a repris la tête du championnat, il faut bien compenser la perte du titre pour Schumacher...

Repost 0
Published by Ami - dans amiworld
commenter cet article
17 octobre 2006 2 17 /10 /octobre /2006 15:31
Ca c'est pour Etienne,  dont je suis fan, qui a mis le titre de cette chanson de TTC dans son commentaire.
Enfin, c'était au programme car ça fait partie des étapes obligatoires: le musée de la bière Sapporo et le restaurant de Mr Joël Robuchon, deux choses qui me tiennent à coeur comme ça: inévitable !

De la station JR Ebisu, il faut se dirigé vers le Yebisu Garden Place, un coin tout neuf, trés désign, ça sent l'argent... Mates un peu les batiments:


Un depatô


Un joli carillon


Au même moment à:


Et voici le restaurant de Joël, j'étais trop fan de son émission "Bon appétit bien sur!", c'était hyper interessant avec toutes les semaines un nouveau chef  pour un style different. Il y avait pleins de bon conseils et il me faisait même rire. C'est la seule émission que je regardais régulièrement à la télé (sinon je la regarde jamais), puisque je l'enregistrais tous les jours (vous connaissez ma passion pour la cuisine), et c'est avec grand regret que j'ai constaté sa disparition. C'est une réplique d'un chateau français en plein Tokyo ça fait bizarre


L'entrée du restaurant



Et le menu. Alors d'aprés toi, t'as une idée du prix? T'est pret? 2900 yens (moins de 20 Euros), et oui le Japon est un pays merveilleux... Tu peut manger dans un super resto, avec un joli cadre et de la bonne cuisine pour si peu. T'est pas dégouté? Au programme (en gros, je passe les détails): Amuse bouche; crevette avec caviar d'aubergine ou pied de porc aux légumes de saison ou saumon mariné avec un blinis d'aneth; daurade en marinière ou foie gars à la plancha en risotto ou supreme de volaille à la plancha. Et voilà ce qu'on mange chez Joël au Japon.


Le moment tant attendu: le musée Sapporo


Tu vas voir quand tu vas venir au Japon, tout est merveilleux et pas chère, mais le jour où t'aurant vraiment soif, que t'auras envie d'une bonne bière, tu seras confronté à ce gros problème (avec celui des transports): la bière est chère et en plus elle est pas terrible. Aprés mon seminaire d'un mois en Allemagne à en boire tous les jours, c'était pas évident. Demande à Micka, le temps qu'on a mis à trouver la bonne bière.... Car la plupart ont un gout "spécial" (je sais pas quoi dire d'autres) et comme on prenait des 500 ml, quand il n'y a plus de bulles c'est vraiment dégueulasse. Un jour, il m'est arrivé de pas finir ma bière, un comble...
Donc, soit tu galères comme moi avant de trouver ta bières, soit t'essayes directement celle-là, car elle se boit bien (on dirait presque de la Kro).


Comme il faut te matraquer le cerveau pour que ça rentre (je vais demander des sous à Sapporo pour toutes la pub que leur fait) t'as encore droit à notre ami Shintsuke, la star...


La bière c'est ça: de l'eau, de l'orge, du houblon et de la levure.


T'as vu ce truc de malade!! Je suis trop fan de ce genre de mecha


On va faire un petit faire un petit tour des pubs de la marque. Voice la pub de 1973, très traditionaliste:


Même topo en 2005


Par contre, cette année on a changé tout ça. Le Japon est un pays qui commence à s'ouvrir, la femme commence à faire à sa place et elle n'est plus bonne qu'à servir de la bière. C'est toujours les femmes qui servent de l'alcool dans les restaurants (comme le font les geishas), mais maintenant elle ont le droit de travailler, donc fini l'habit traditionnel.


Le cadeau d'aujourd'hui c'est cet affiche que j'ai vu dans un bar et que j'aime tellement :


Aprés le culturel, la dégustation, car ils ont prévu une salle à cet effet. On a le choix entre quelques bières: Yebisu Normal, Yebisu Black, Guiness (qu'est-ce que ça fout là?), Edelpils, Sapporo Major Ale et Weiss, et le plateau dégustation.


Le plateau degustation sentait l'entourloupe, alors j'ai pris une grande Weiss


Et une Yebisu Black, la bonne opération de la journée, car elle est vraiment bonne.


L'ami à "usage unique" (cf.Fight Club) de la journée s'appelle Steven et il est canadien. C'est quelqu'un qui a bon gout puisque lui aussi il a flairé le coup et il a pris les grands verres, une Weiss, et la black comme moi et il s'est fait eu car il a pris la normale: le bleu !!! Il est à Tokyo pour 3 jours, et il vient en priorité au musée de la bière (y a quand même d'autres trucs à faire) comme quoi j'ai du bol car je tombe sur quelqu'un d'interessant.


Encore plus fort, lui aussi il aime bien marcher (car  il trouve que c'est compliqué de prendre les transport en communs) et comme je pensais aller à Shibuya à pieds (mais moi c'est parce que je suis à sec), il veut venir avec moi. Pas de problème, "et puis moi ça m'arrange". Devine un peu par où on est passé? Je te le donne Emile, par la Meiji-dori bien sur...
Il est deux heures, on a les bières dans le ventre et toujours rien manger, et comme "manger c'est tricher", on continue comme ça, bien sec.
Apres une bonne trentaine de minutes de marche, sans se perdre comme quoi on peut se reperer tranquilement à Tokyo, on est arrivé à Shibuya.
Fallait bien qu'il voit ça, puisque je me suis encore déguisé en guide touristique. Je lui est appris la pose typique jap', mais on voit qu'il faut beaucoup de travail encore (je montre pas la mienne par pudeur).


On a fait un tour à Mandarake (encore!) et au Shibuya 109 (c'est lui qui en avait entendu parler). Autant avec Laurie, ça passait, mais là deux mecs au milieu de toutes ces filles ça passait moins. On a fait trois étages et on est reparti.
Comme il n'y a pas assez de pub partout, on a aussi droit au camions avec de la musique pour ados pubère (je dirais filles mais ici je suis même pas sur) à fond, avec le visage des 4 tafioles qui chantent en prime.


"Tu sais qu'on est pas loin d'Harajuku?", et on est reparti pour une ballade. Un e fois là-bas comme d'hab.,  Takeshita street, book-off et retour à la maison, car je suis mort.
Repost 0
Published by Ami - dans Japon 2006
commenter cet article
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 15:36
En réference à un mail que m'a envoyé Micka ("de la pluie de la pluie de la pluie"), car depuis quelques jours c'est vraiment pas la forme, Laurie est parti lundi, je suis à nouveau seul.
Autant j'ai passé la semaine tout comme le début de la journée de samedi à me merdifier, autant la suite a été éprouvante... Encore une journée de malade!

Antoine m'a proposé d'aller au Vanilla avec ses copains, et comme c'était Samedi soir et que j'avais envie de faire quelque chose, j'ai répondu: "pourquoi pas!". Et là, je sais que la journée va être longue, car je me suis levé à 9h, et il va falloir rester là-bas toute la nuit jusqu'à 5h30.
Alors le Vanilla, entre le samedi soir et le jeudi soir, il n'y a rien a voir, donc les photos du dernier article sont obsolètes car c'est plein de monde, l'étage est ouvert et ils ont supprimé les flechettes (enfoirés!).
Il faudra que je me rappelle (mais c'est pas la première fois que je le dit) de ne plus jamais retourner en boite, et pourtant je le sais, mais des fois je me dit qu'on ne sait jamais, mais c'est toujours la même déception. J'ai l'impression d'être un intrus et en plus je me fais  royalement chier.
Ceci dit, j'ai tenu toute la soirée et il y a eu de bons moment avec Antoine. J'ai pris le métro pour rentrer. C'est là qu'on voit la difference entre le jap' et le reste du monde, car j'ai fait du micro-sommeil et j'ai entendu Korakuen, deux stations avant mon arret; mais la station suivante c'était Ikebukuro.... J'ai gagné un deuxième tour de métro gratuit, et comme c'était le terminus, j'ai perdu facile 20 minutes de sommeil.
Je sors du métro, tout content d'etre arrivé à destination en pensant à mon lit, quand le téléphone sonne. A 6h du matin, ça ne pouvait etre qu'Antoine, et bien non. La veille, on m'avait proposé d'aller vers Fukushima, mais comme j'avais pas de sous, l'affaire  était reglée.  Mais finalement, on m'appelle pour me proposer de me payer le billet, et comme je suis débile je réfléchi pas (car je suis pas prés de dormir) et je répond: "Banco".
Il est 6h 15, j'ai le temps de me changer, de manger et de repartir direct, et là je sais que la journée va être trés longue...
Rendez-vous à 7h15 à Tabata, deux métros et deux limited express plus tard (soit 4 heures) on arrive à Shimogo-machi, dans Fukushima-ken: la campagne comme on l'aime, on est trés loin du Japon ultramoderne.
On a mangé de delicieux sobas (la spécialité du coin) avec des tempuras,


Et des poissons grillés autour du feu comme dans les mangas, trop content d'en manger et en plus c'était pas mauvais.


En ce moment, il ya les momiji qui rougissent,  et comme pour le hana-mi (la fete pour les cerisiers en fleurs), les japonais adorent les contempler. Et ça aussi on l'a fait en cours de lecture (comme quoi on a pas perdu notre temps...). Le prof nous a dit que c'était mieux que pour les sakura car ça dure plus longtemps, le mieux c'est de voir le passage progréssif du vert au rouge. Donc, j'ai de la chance, car comme il y en a pas à Tokyo j'aurai rater ça. Pour le moment c'est que le début, mais c'est vrai que quand tout sera rouge  ça doit etre impressionant, car on est entouré de montagne qui en sont plein.


On a commencé par la visite de To no Hetsuri, ce sont des "grosses colonnes" naturelles creusé dans la roche.


En vrai ca ressemble à ça:


On commence par quelques petits stand à touristes


Ici aussi, c'est une spécialité locale, voici le cousin du Habu sauf que ici, ils sont enfermé encore vivant dans les bouteilles avec un bon fond d'alcool (ça doit donner encore plus de gout à la viande), ils doivent prendre une pire monter avant de rejoindre l'au-delà. Eux aussi, sont tres vénimeux  mais ils ont beaucoup moins de gueule.


Il y avait encore ces poissons grillés, ca doit etre un truc du coin


Voici quelques photos de cet endroit magnifiques






Ensuite on a été à Ouchi, dont la particularités sont les vieilles maisons avec les toits en je sais pas quoi (je préfère pas dire de bétises car j'ai une petite idée) ils en ont profité pour mettre pleins de stands à touristes.


Une fois de plus, on a pensé à moi car la banderolles à l'entrée est en italien.


Et voici les maisons



et les stands


Ils sont mimi


On peut aussi manger des insectes grillés bien croquant


Je suis trop fan de cette photo avec le gars devant l'izakaya qui se dit: "Bon, j'y vais ou j'y vais pas?"


Quelques moulins à eau


Version miniature


Il faut mettre un caillou sur le jizo en faisant un voeu pour qu'il se réalise. Comme je l'ai fait en jap et qu'il s'est réalisé, j'ai du faire des progrés.


J'étais habitué à voir des rizières partout au Japon, mais ici j'ai enfin trouvé autre chose: du sarasin ! C'est avec ça qu'on fait les sobas, et comme en ce moment ils en récoltent, dans les restaurants on propose des "sobas nouveaux". Comme pour le riz, je vais en ramener un peu en France.


Ensuite on a été sur un barrage hydroéléctrique, avec une vue magnifique sur la vallée.



On a fini par un petit tour dans les rizières, c'était trop énorme  (mais j'avais pas l'appareil photo désolé), avec les petites vieilles penchés à 90°, trop cliché et pourtant c'est véridique, et les méthodes de travail différentes. Quand j'étais petit,  j'en ai mangé du champs chaque fois que j'allais en  Italie (les deux mois de l'été et Noël), avec  les pommes de terres, l'herbe, la paille, les olives...  mais au moins j'ai appris plein de choses.
Et aprés un "gouter-diner", un vrai repas typiquement japonais de la vie de tout les jours, on est rentré à Tokyo où je vais enfin pouvoir dormir.
Repost 0
Published by Ami - dans Japon 2006
commenter cet article