Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salut à Toi

Salut TOI!!
Voici le blog de mes voyages, mes passions, ce que j'aime, bref ma vie en générale, le tout 100% Bio, avec de vraix morceaux de photographie à l'intérieur. Comme il y a beaucoup de travail, je ne suis toujours pas à jour, alors n'hésite pas à te balader pour découvrir de nouveaux articles.  J'éspère que tu apprecie tout le travail que ça me demande car c'est pour TOI que je le fais. Et surtout n'hésite pas à me laisser tes impressions...
A bientot

 

Tu Cherches Quoi

free counters

Archives

Texte Libre

26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 17:09
Même stade, virage opposé, je craignais de me retrouver qu'avec des australiens mais c'est bon, ils nous ont juste tous démanagé de ce coté. On arrête pas l'imagination des supporters, ils n'ont rien trouvé de mieux que de se déguiser en illustres personnages italiens.


Avec Elsa et Goléo


Bien entendu mes amis habituels étaient là (c'est devenu une grande famille), et plus particulièrement lui, "mon idole", je suis même allé lui parler à la fin du match, il vient de Cava dei Tireni, c.a.d Salerno comme moi, mais il habite en allemagne. En tout cas, il m'aura encore fait rever.


En deuxième mi-temps, il y a l'expulsion injuste de Materazzi, l'Italie va encore devoir souffrir et jouer à 10.


Un striscione pour la route. "Meno Totti, più tette"


L'arbitre s'étant rendu conte de sa boulette, il accorde un penalty genereux pour Grosso dans les arrets de jeux.


C'est Totti qui prend ses responsabilité, j'imagine qu'il avait un peu la pression. Le banc de touche est tendu


Mais c'est le but



1-0, victoire dans les arrêts de jeu mais victoire c'est le principal. L'objéctif est rempli: j'ai les places jusqu'en quart de finale je les aurai vu jusqu'à là, je pousse un petit ouf de soulagement.
Malgré la défaite, les australiens sont des personnes sypathiques car ils nous ont laissés martyriser leur Kangourou...




Et en ville la fete continue




Encore de la finesse



Meme les japonais s'y mettent

Partager cet article

Repost 0

commentaires