Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salut à Toi

Salut TOI!!
Voici le blog de mes voyages, mes passions, ce que j'aime, bref ma vie en générale, le tout 100% Bio, avec de vraix morceaux de photographie à l'intérieur. Comme il y a beaucoup de travail, je ne suis toujours pas à jour, alors n'hésite pas à te balader pour découvrir de nouveaux articles.  J'éspère que tu apprecie tout le travail que ça me demande car c'est pour TOI que je le fais. Et surtout n'hésite pas à me laisser tes impressions...
A bientot

 

Tu Cherches Quoi

free counters

Archives

Texte Libre

12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 23:55
Une des plus importantes c'est peut etre essayer d'eviter les urgences d'un hopital chinois en pleine campagne. Ce fut un des pire moment de ma vie avec une douleur insoutenable, des gens incompetents et tous les elements reunis contre nous. Tout ca rien que pour TOI, qu'est-ce qu'on ne ferai pas pour Amiworld afin de t'offrir des articles different et croustillant...
Tout d'abord, un grand merci a Micka, Mael et Valerie qui etait la dans ce moment difficile et qui ont fait tout leur possible pour que ca se passe au mieux, en s'occuppant des secours, des formalites et surtout grace a  eur soutien moral.

Revenons au direct, il est 18h00, on etait betement en train de descendre la montagne a fond quand tout a coup l'accident: pied gauche en perte d'adherence totale, chute vers l'avant, j'ai pense a sauver l'appareil photo qui etait dans la main gauche (il s'en est tire sans aucun dommage, heureusement car j'avais casse mon filtre polarisant le matin-meme, peut etre un signe...) et tout le poids du corps sur le bras droit durant la glissade. J'ai mal au poignet, mais c'est surtout la grosse douleur a l'epaule qui se fait sentir, je sais deja que c'est grave.
Effectivement, je sens que l'os n'est vraiment pas a sa place sous la clavicule, ca fait mal rien que de le voir et en vrai c'est pire. Je ne peut plus marcher, tellement la douleur est atroce, il n'y a que la position assise qui me permet d'avoir moins mal. On est bloque ici au milieu de la descente, loin de la civilisation (5 minute de marche la maison de la vieille, 15 minute la vrai civilisation, 10 minute en courant pour Mael) . Et la il faut m'expliquer comment fait Mel Gibson a se remettre son epaule tout seul dans l'arme fatal !!! Car on savait qu'il fallait qu'elle revienne a sa place vers le haut, mais pour la pratique c'est vraiment autre chose....
 Mael est parti chercher des secours en courant, il a fallut prendre sur soi pour attendre car la douleur grandissait, on a essayer de descendre quelques marches mais c'etait vraiment impossible.



30 minutes apres, Mael est revenu avec un policier (il a souffert en crachant tout ses poumons) qui avait deja appeler l'ambulance mais qui avait du mal a leur expliquer ou elle devait venir avec le brancard. Il est alle les chercher  et il est revenu 20 minutes apres avec 2 guignols qui ne savait pas deplier un brancard et Josette qui est arrive comme une fleur 5 minutes apres, toute tranquille. Le temps de faire un bandage pourri avec 2 petits bout de bois et on a essayer de descendre. C'est incroyable car ils n'avaient absolument rien contre la douleur, au moindre choc des petits escaliers pourris, c'etait insoutenable, il a fallut s'arreter de nouveau. Ca tombe bien car le ciel s'obscurcit, il va bientot faire nuit. Un malheur n'arrivant jamais seul: il commence a pleuvoir !!! On a eu le temps d'atteindre le petit pavillon a 30 metre de la, et la brochette qui ne fait toujours rien... Grande seance de telephone collective, tous le monde appelle un peu n'importe qui  (Josette appelle sa mere, ses copines rigole beaucoup.....), Valerie a dut batailler plus de 10 minutes au telephone pour avoir des anti-douleurs, mais meme apres 4 coups de fils toujours rien. Comment ils font en Chine sans anti-douleurs?
30 minutes apres, comme ils ne voyaient toujours personnes venir, les deux chefs ambulancier qui etait reste tranquilement au chaud dans l'ambulance sont arrive, sans medicaments mais avec de l'autorite. On a repris la descente sur les escaliers detrempes, il pleut a verse, il fait nuit noire, tout le monde est trempe sauf Josette qui a un parapluie et c'est Mael et Micka qui doivent porter la civiere, on croirait rever. Je suis obliger de rester assis sur la civiere car  je ne peut pas m'allonger. Le policier ouvre la route avec sa lampe en eclairant les marches. Les deux vieux ne servent a rien, la douleur est de plus en plus atroce a chaque marche, a laquelle il faut ajouter la peur de glisser et se retrouver par terre. Je suis trempe dans ma mini piscine et en plus il fait froid !!!
Apres une descente qui fut interminable et douloureuse, a 20h on est enfin arrive a l'ambulance. Josette m'a fait une piqure placebo qui n'a absolument rien fait et c'est normal, j'aurait reve d'un vrai truc contre cette douleur avec laquelle je cohabite depuis plus de 2 heures et c'est vraiment pas agreable!!

On est parti pour l'hopital de Dali, a fond sur la route moisi, a chaque choc la douleur s'intensifiait, mais le chauffeur a eu la bonne idee de passer par le centre ville pour que l'on profite des bouchons.
Arrive a l'hopital, on m'a fait descendre-remonter, attendre afin de se decider pour le service de radiologie.
Diagnostic sans surprise, la radio fait peur mon humerus n'est vraiment pas a sa place, heureusement que la clavicule n'est pas cassee.


On  a change de service, apres 15 minutes d'attente dans le hall, on a pris les escaliers pour monter au
2e etage (alors qu'il y avait un ascensseur) ou j'ai servi d'attraction pour une bonne dizaine d'infirmier et docteur qui avait l'air de bien se marrer et pour autant de patient et visiteur mais qui rigolait pas.

On est reste tranquilement 1 heure a attendre, la douleur ne me permet pas de bouger  je suis legume, je sers a rien, quand les docteurs reviennent avec la bonne nouvelle: "il faut operer". Le drame !!! Me faire operer ici par tous ces incapables, qui travaillent comme des chinois et qui pourraient laisser des cicatrices, une epaule morte a tout jamais ou des consequences irremediables... Est-ce qu'il faut me rapatrier? Est-ce que je vais pouvoir continuer le voyage? est-ce que je vais mourir car je n'en peux plus entre la douleur et tous ces cons en face.
Tout va tres vite dans ma tete.
Ils ont trouve Georgette qui parle anglais, qui nous a dit qu'on devait changer d'hopital pour l'operation, on doit aller a Xiaguan a 35 Km d'ici. Mais elle nous a surtout dit qu'il fallait passer la caisse 432 元 pour: des incapables, des pas soins, une radio, et un trajet d'ambulance qui ne faisait pas rever... Mael s'est beaucoup insurge, ils etaient pret a tout casse avec Micka et Valerie, car je suis a l'agonie et ils ne font toujours rien et ils reclame des sous pour ca!!
On est parti avec Georgette et Josette qui ne voulait rien rater du spectacle, dans le meme ambulance. Leur premier objectif: s'arreter devant la Bank of China pour que Micka leur donne les sous. On y reste 10 minutes car l'ATM ne marchait pas, Georgette a telephoner pour savoir s'il n'y en avait pas un autre en ville. Devant l'impossibilite d'avoir leur fonds, ils ont garde le passeport de Micka qui doit la recontacter demain avec les sous pour le recuperer.
Ensuite, Micka a appele Visa, enfin des personnes competentes au bout du fil qui etait pret a ouvrir le dossier pour le rapatriement et le remboursement des frais. Pour une fois que je peux enfin utiliser une assurance que je paye depuis des annees.

Vers 23h00, soit 5 heures apres l'accident, on est arrive dans un vrai hopital. Je suis tellement epuise, je suis trempe et j'ai froid comme mes 3 compagnons d'infortune qui n'ont pas la douleur pour oublier ca, la douleur est toujours aussi intense et persistante, je suis desepere et devant une situation qui ne s'ameliore toujours pas ou l'on me promene de service en service  je voulais vraiment me faire euthanasier. C'est la premiere chose que j'ai dit au Dr Dai. Si la premiere statue du voyage etait pour Misha (a lire prochainement sur amiworld),  j'erigerai bien la plus grande statue du monde pour mon sauveur. Il respirait la confiance et la competence et en plus il parlait anglais. Il a regarde la radio, mon epaule, m'a dit "no stress" et on est parti dans son office. Malgre la douleur atroce, il m'a fait couche, m'a donne quelque chose a mordre, m'a prevenu que ca allait faire tres mal mais qu'il ne fallait pas bouger.
Il a doucement etendu mon bras, il s'est dechausse, il m'a un peu ecarte le bras il a mis son pied dans mon aisselle et il a pousse comme une mule. J'ai hurle, mordu tres fort, et j'ai senti mon os faire le trajet jusqu'a sa place. Quand je pense que Mel Gibson fait ca tout seul, en poussant et en oubliant la douleur (j'ai failli m'evanouir)  presque sans avoir mal, je dis chapeau, c'est ca la classe !!!
J'ai tout de suite senti que ca allait mieux, je pouvais enfin me lever et marcher , tout ca en 10 minutes. Je n'avais pas pleure jusque la, mais la j'avais presque des larmes de bonheur, je ne savais pas comment le remercier, enfin la fin de ce calvaire.
Il m'a bande l'epaule, on a fait une radio pour confirmer la remise en place de tout ca, et il m'a donne des cachets et une pommade. Tout ca pour 54 元. En cadeau 3 semaines d'immobilisation pour que tout soit a nouveau en etat de marche.
S'il vous arrive quelque chose, allait directement a Xiaguan et demande le docteur Dai qui est digne de confiance, ca vous eviteras bien des souffrances inutiles.


Fini!!!  L'operation, une mort probable, le rapatriement ou la fin du voyage...
On a enfin pu rentrer en taxi tout trempe et epuise mais soulage, on aurait bien pris une biere mais tout etait ferme.

Tout aussi stupide qu'un animal, si l'occasion s'en represente je referai cette descente a fond mais sans l'appareil photo cette fois-ci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

valerie 22/06/2010 22:36



tes un fou du début a la fin haha   Tu referais la mm connerie? et t´as pensé a ckon prenne surtout les fotos pendant que tu mourrais de douleur!!! tu tes pa évanoui, ta mm pas pleuré
sur le coup  JE dis chapeau de chez chapeau!moi ca aurait ete exactement le contraire


en tout cas, impossible doublier cette soirée la,cetait un film,sur le coup je me disait CA PEUT PAS ETRE LA REALITé?! la peur, ces foutus de gens incompétents qui méritaient juste qu´on les
claque, le pied: la pluie, la nuit et l´absence de civilisation qui viennent s´ajouter comme si ca suffisait pas juste l´accident...  et apres cmt vous étiez tellment soulagés une fois que
tout etait fini,vs vouliez aller manger chez jojo aux brochettes, moi jai pas réussi a faire le passage ds ma tête,je comprenais pas pk tout était de nvo ok maintenant! sous le choc la
fille!! 


vu que tout s´est bien finit, je peux dire que cest une aventure vrmt pas commune kn a vecu ensemble que je noublierai pas de si tot, o fond il ny a pas la choix, car quand je parle du voyage en
chine ca fait tellment partie des moments forts en émotions!


et o fait tro bien écrit larticle,en le lisant je mi recroierais!!  euh....en fait nn jve pas!!!!!    Bisous!!!



Ami 24/06/2010 12:24



Et oui tu as eu la chance de vovre ca en direct, c'etait vraiment une grande aventure que je ne risque pas d'oublier. Ca fait partie des voyages, l'imprevu, les fourrages, les bonnes surprises
c'est ca qui est bon !!!


Et encore une fois, Merci pour votre soutien, heureusement que vous etiez la dans ce moment si difficile...



vanessa 29/08/2009 21:04

Excellent! ça faisait longtemps que je rigolait pas aussi fort que ça! Même si c'est pas trés drôle ce qui t'est arrivé et dire que nous on savait rien de tout ça... En tout cas bravo parce que t'a trés bien su expliquer comment se sont déroulés tous ces évènements, grandiose!!!

Renaud 27/08/2009 08:36

Bravo pour toutes les péripéties, de bons fou rires en lisant ces mésaventures ! (tant que ça se termine "bien")Bonne continuation ;) Continue les articles surtout !

Mael 27/08/2009 07:48

un jour qqes photos suivront pour etayer tout ca...meme s il y en a peu.je pense notament a une splendide photo aux rayons x de son epaule pre-op !

Ami 27/08/2009 07:53


Omiyage Omiyage !!! Je vais garder precieusement mon dossier medical en l'ettoffant touours plus...